Test : Objectif Yongnuo 35mm f/2

Bannière Yongnuo 35mm f/2
C’est parti, Yongnuo nous offre son deuxième objectif : le Yongnuo 35mm f/2 ! Après un premier 50mm f/1.8 qui rappellait fortement la version Canon (retrouvez le test ici), et qui offrait plutôt un très bon rapport qualité/prix, nous allons voir si ce 35mm f/2 est dans la même veine.

Sans plus attendre, on commence le test…

Bouton Amazon

Présentation du produit : Yongnuo 35mm f/2

Dans les optiques fixes de 35mm, le choix n’est pas énorme, c’est donc un plaisir de recevoir un petit nouveau dans la famille. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle (ou plutôt est-ce que l’investissement vaut le coup)? C’est ce que nous allons voir.

Ce 35mm f/2 de yongnuo est arrivé en Juillet 2015 et fait suite à la version 50mm arrivée 6 mois plus tôt.

Dans la gamme des 35mm, il y a bien sur les versions haut de gamme :

Ensuite les versions milieu de gamme/haut de gamme mais manuel comme le :

Puis les versions milieu de gamme comme le :

Le yongnuo vient donc combler un trou puisque grâce à son prix, il vient s’insérer dans l’entrée de gamme, qui était jusque là inoccupée. En effet, il coûte seulement 115€, ce qui est très abordable pour une focale fixe.

 

yongnuo 35 mm f/2
Contenu du carton Yongnuo 35mm f/2

 

Ce qui frappe au premier coup d’œil, c’est la ressemblance frappante avec le canon 50mm f/1.8 II. La même construction (tout plastique et baïonnette en métal), des dimensions similaires, et un poids plume. Voila ce que l’on peut dire sur cet objectif. C’est certain, il ne vous posera pas de problème en voyage (sous peu que vous y preniez soin).

J’ai reçu dans le carton, comme nous pouvons le voir sur la photo, une housse de protection pour l’objectif. C’est toujours sympas, ça permet d’ajouter une couche de protection supplémentaire.

Note : Je ne peux pas vous dire si c’est systématique, ou si c’est un cadeaux d’un vendeur sur Amazon, car la housse est de marque Tarion, et non pas Yongnuo.

 

L’objectif est bien protégé de deux petits films plastiques sur l’avant et l’arrière de l’objectif. Attention en les enlevant, ce n’est pas simple d’attraper la languette sans mettre le doigt sur le verre.

Le bouchon de protection de la lentille se clipse par le milieu, et est donc assez épais.

La bague de mise au point est assez douce, mais ne respire pas non plus la qualité.

Il ne reste plus qu’à monter l’objectif et commencer les tests.

 

Utilisation

Cet objectif est en monture EF, c’est à dire qu’il sera utilisable aussi bien sur un reflex Canon APS-C ou Full-Frame.
J’ai réalisé les tests suivants sur un Canon 600D (APS-C, donc). A cause du coefficient de conversion (crop factor) de 1.6, mon Yongnuo 35mm va cadrer comme un 56mm sur mon appareil photo.

Si vous l’utilisez sur un Full-Frame, vous aurez l’impression d’avoir un champ plus large, ou plutôt l’inverse : si vous l’utilisez sur un APS-C, vous aurez l’impression d’avoir un champ plus étroit (un peu plus zoomé).

A l’usage il est agréable, car il ne pèse vraiment pas lourd, et est assez petit, donc pas de problème pour se le trimballer toute la journée. Malheureusement je ne me déplace pas souvent avec un seul objectif, donc pour ma part j’ai quand même le sac à dos qui pèse son poids.

Au niveau du piqué, après ce que j’ai pu lire sur Internet, je m’attendais vraiment à pire (à moins que je sois tombé sur une bonne série?). Jugez par vous-même avec les photos suivantes.

Toutes les photos montrées ici n’ont pas été retouchées et sont brut de capteur (JPEG directement sorti du boitier). Elles ont juste été redimensionnées en 1600×1200 environ pour que ce soit visible sur la plupart des écrans.

audi R8 Yongnuo 35mm
Yongnuo 35mm – f/7.1 – 1/50s – ISO200

 

Je trouve le résultat très honnête pour le prix demandé. Rajoutez un peu de post traitement derrière et vous obtiendrez de beaux résultats.

Ci dessous un zoom de l’image précédente afin de voir les détails.

yongnuo 35mm crop 100%
Détail image / Crop

 

Concernant le vignettage et les distorsions, je trouve que c’est très contenu. Pour info, le vignettage sera beaucoup moins important sur un appareil photo numérique APS-C (comme ici) que sur un appareil plein format. Ceci s’explique facilement : Pour un même objectif utilisé sur un APS-C et sur un Full-Frame (donc monture EF), l’APS-C ne « verra » que le centre de l’image, alors que le Full-Frame utilisera la totalité de l’image.

Les distorsions sont faibles, et en même temps c’est normal me direz-vous, nous somme sur des focales proches de la vision humaine, donc peu de déformations contrairement à un grand angle ou fish eye.

Distorsions / Vignettage
Distorsions / Vignettage

 

Concernant les aberrations chromatiques, je m’attendais à un résultat moyen voir décevant, mais elles sont très légères.  Je vous laisse juger par vous-mêmes.

Aberrations Chromatique (cliquez pour voir le zoom)
Aberrations Chromatique (cliquez pour voir le zoom)

Grâce à une mise au point minimale de 0.25m, il est possible de se rapprocher assez près de notre sujet. Pas assez pour de la macro, mais suffisant pour de la proxy photographie. Attention quand même, 35mm est une focale assez large, donc difficile de cadrer un insecte ou un petit animal.

Le sujet suivant n’a pas grand intérêt mais cela donne une idée de ce que l’on peut faire avec ce caillou.

Proxy photographie
Yongnuo 35mm – f/4.5 – 1/125s – ISO100

J’ai effectué ici ma mise au point au niveau de la croix de la vis. Nous pouvons voir que les détails et le piqué sont très correct.

Il est maintenant temps de parler de l’autofocus. Il est bruyant, je dirais un peu comme le Canon 50mm f/1.8 II (pas la dernière version STM). Ce n’est pas une foudre de guerre mais il n’est pas non plus excessivement lent.

J’ai eu des soucis de mise au point sur un mur vert pâle, où il ne voulait pas accrocher, mais dans l’ensemble il accroche bien (sous condition de bonne luminosité).

Ça se gâte un peu en intérieur, où il peut patiner un peu, mais en se décalant un poil il arrive à trouver un point d’accroche.

La bague de mise au point n’est pas des plus pratiques car elle est fine et placée sur l’avant de l’objectif (comme le Canon).

Un dernier exemple en intérieur, à côté d’une fenêtre : nous pouvons voir au niveau des moustaches que c’est assez net et bien détouré.

moustaches chat
35mm – f/2 – 1/50s – ISO800

Dans l’ensemble si vous aviez l’habitude du 50mm Canon, dites vous que c’est la même chose. Pour les autres, eh bien vous allez connaître ce que plastique / bon marché / et bruyant signifie. Mais c’est tout à fait normal vu le prix payé, on ne pouvais difficilement demander mieux.

Conclusion

Que vous soyez sur APS-C ou plein format, cet objectif peut être un très bon compagnon pour faire de la photo mixte.

Pour ma part, ça faisait longtemps que je n’avais pas remis de petite focale fixe sur mon boitier, et j’ai été surpris par le champ assez restreint. Pour du portrait ou de la photo de rue, il est pratique et fait le travail. Mais je suis plutôt dans une période ultra grand angle ou gros zoom en ce moment, et ça m’a fait bizarre de retrouver une focale proche de la vision humaine, je n’ai plus l’habitude.

Si vous avez un petit budget et que vous n’avez pas déjà un 50mm, alors ce Yongnuo 35mm peut être un bon investissement. Dans le cas contraire, je pense que les deux objectifs (35mm et 50mm) sont un peu trop proches les uns les autres.

La qualité globale est correct (voir plus que correct), je trouve que pour le prix, le contrat est rempli.
 




 

Retrouvez également les test des:
Yongnuo 100mm f/2
Yongnuo 85mm f/1.8
Yongnuo 50mm f/1.8

 

Informations utiles:

Pour plus de détails, je vous invite à lire les commentaires de ce produit sur Amazon.
C’est une très bonne source d’information la plupart du temps.
Et si vous souhaitez acheter ce produit, merci de passer par ce lien, cela permet au site de continuer à vivre.
Merci d’avance
Bouton Amazon

 

Laisser un commentaire